Autant vous prévenir, ceci est un article thérapie-défouloir. Parce qu'on a toutes connues ça. La cible du jour ? La piscine municipale !

#1 Le bonnet de bain : Que dire de cette chose absolument immonde qui nous fait ressembler à un hybride moitié-oeuf, moitié-alien ?

#2 Le maître nageur : J'exige d'être remboursée. Pourquoi le maître nageur de ma piscine ressemble davantage à Homer Simpson qu'à Bradley Cooper ? Il y a tromperie sur la marchandise si vous voulez mon avis !

#3 La mamie qui  nage sur le dos : Car une mamie ne nage pas le dos crawlé mais la "nage de la machine à laver" (mais si, je suis sûre que vous avez déjà vu!). Elle fait de grands mouvements de bras sur les côtés, occupant 3 lignes et vous assomme au passage. Et, comme pour vous ennuyer encore plus, la mamie progresse à 2 à l'heure et reste longtemps, très longtemps dans l'eau...

#4 Le pédiluve tout froid qui mène au bassin : Alors là, il faut qu'on m'explique : Si la douche est obligatoire, à quoi sert-il ? (A part à nous décourager avant la séance et à nous crisper après)

#5 Les enfants du centre de loisir qui colonisent le petit bain : Vous croyiez être bien tranquille pour vous détendre dans le petit bassin ? Haha, jeune naïve ! C'était sans compter sur la kyrielle de bambins tout droit importés du centre aéré qui se livrent une sanglante bataille de frites (et vous donne un bon coup sur le grelot au passage!)

#6 Le slalom entre les nageurs : Parce que l'heure de pointe à la piscine, ça veut dire 3 sur  la même ligne et que survive qui peut ! J'ai inventé une technique pour ce problème ; le Superman. En gros, vous passez sous l'eau, sur le côté, un bras tendu vers l'avant et l'autre le long du corps et vous vous propulsez entre les deux nageurs qui vous encerclent (les fourbes!).

#7 La carte d'abonnement : Qu'on se sent toujours obligée d'utiliser. Une fois achetée, point de retour !

#8 Les impudiques des douches : Il y a toujours une dame qui a le besoin de s'exhiber topless sous les douches (passe encore!) puis dans les vestiaires (passe plus). Notons que ce ne sont pas les mieux gaulées qui ont ce penchant et que ces visions peuvent s'avérer traumatisantes.

#9 Le chlore : Qui nous fait ressortir avec des yeux tout rouges de cavalier King Charles ! Mais il y a les lunettes, me direz-vous. Venons-y...

#10 Les lunettes : En plus de nous transformer en grosse mouche, elles nous laissent des traces particulièrement glamour autour des yeux. On le saura que vous êtes allée à la piscine !

#11 Les cheveux trempés qui font des bouclettes et nous gèlent jusqu'aux os dès qu'on a le malheur de mettre  un pied dehors.

#12 Le bracelet des vestiaires : Impossible à attacher ce machin, je me retrouve à chaque fois à faire 3 noeuds, terrorisée à l'idée qu'il coule (car jamais, o grand jamais je ne pourrai le récupérer!)

#13 Le nageur fou : Il enchaîne les longueurs, fait des virages-galipettes sous l'eau et n'hésitera pas à vous broyer si vous êtes sur son passage. Une vraie machine de guerre !

#14 L'effet pruneau : Quand au bout de 40 minutes, ce n'est pas juste la pulpe des doigts qui est fripée mais tout votre corps...

#15 Les vêtements tout humides : A la sortie du bassin, on aurait envie d'enfiler des habits moelleux et chauds mais bien souvent... ils sont tous froids et humides. Pour sortir de bonne humeur !

broute

Et pourtant, paradoxalement, l'emmerdeuse que je suis va à la piscine consciencieusement chaque semaine. Ce petit article est donc ma vengeance personnelle à l'égard de ma chère piscine municipale (que j'aime bien quand même... au fond) ;)