Durant de longues années, j'ai été abonnée aux timides anonymes. Le visage qui vire tomate à la moindre prise de parole en public, la phobie du téléphone, la peur des vendeurs dans les magasins... Une vraie timide pure souche. Mais aujourd'hui, j'ai résilié mon abonnement et je ne me sens plus handicapée par la timidité. Et croyez-moi, ça fait un bien fou de ne plus appréhender toutes ces petites situations terrifiantes pour un timide!

Voilà de petites actions qui peuvent vous aider à faire de la timidité un mauvais souvenir. Bien sûr, prenez votre temps et allez-y pas à pas, et pouf! adieu les tracas (ça rime :D)

Les défis :

  • Demande un renseignement dans un magasin.
  • Demande l'heure à un inconnu dans la rue.
  • Décroche le téléphone une fois par semaine, puis par jour, puis dès qu'il sonne en ta présence.
  • Commande vous-mêmes les pizzas, sushis par téléphone.
  • Marche en gardant la tête haute et le regard droit.
  • Fixe tes interlocuteurs dans les yeux quand tu leur parles.
  • Invite quelqu'un que tu ne connais pas bien (et que tu as envie de mieux connaître!) à passer un moment avec toi.
  • Fais tes propres choix : au restaurant, pas de "je prendrai ce que vous prendrez", choisis ton plat. Pareil au ciné, le "on va voir ce que tu veux", c'est fini. Il ne s'agit pas d'imposer ses désirs mais de les exprimer.

96a7afee65a5ed151023a36736048b9a

Les bénéfices : Vous vous sentirez libéré d'un poids considérable et beaucoup plus épanoui dans vos rencontres une fois délesté(e)s de cette fichue timidité.
Mais on en garde toujours quelques séquelles ; je persiste à croire que la réserve est plus séduisante que le trop plein d'assurance.

Et vous, êtes vous des timides chroniques ? Ou bien plutôt des exhubérants assumés ? :)